Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 07:00

Ancienne génération de machine non équipée de prise "NEM", voici comment j'ai procédé à la digitalisation de la très belle CC 7131 "RIVAROSSI".

toutes les images peuvent être visionnées en plus grand format juste en cliquant dessus.

20101103 6

Le démontage de la caisse est assez simple en écartant les bords, et l'on peut voir la carte électronique que l'on va devoir démonter afin d'économiser de la place, et que de toute façon les circuits ne correspondent pas à une digitalisation, on pourrait très bien s'en resservir en les modifiant et en plaçant le décodeur en dessous.

 

20101103 7

J'ai préféré retirer la carte après avoir dessoudé tous les fils, lumières, moteurs, et prises de courant bogies, elle est ainsi dégagée.

 

20101103 8

J'ai placé un bout de plasticarte récupéré (genre carte de fidélité) avec du scotch isolant "répare tout" afin d'y accueillir le décodeur.

 

20101103 9

Le décodeur "LENZ STANDARD" est mis en place avec du double face, on commence par souder le fil orange côté droit du moteur (dans le sens de la marche avant) et le fil gris du côté gauche.

 

20101103 11

On câble maintenant les prises de courant bogies avec le fil rouge du décodeur sur le côté droit (toujours machine en marche avant), et le fil noir du côté gauche, tout ça en parallèle avec 2 fils qui sont renvoyés vers l'autre bogie. On fait un premier essai de fonctionnement avec l'adresse d'origine 3, et là je m'aperçois que le moteur tourne à l'envers (ce qui arrive sur certains), rien de bien grave, il suffit pour ça d'inverser les fils orange et gris sur le moteur.

 

20101103 15

Au tour maintenant du fil bleu du décodeur représentant le commun positif des lumières,  et vu que ce sont des ampoules, le sens n'a pas d'importance, soudé sur une des bornes, et un autre fil bleu renvoyé vers l'une des bornes de l'autre ampoule.

 

20101103 19

Le fil blanc du décodeur, ici raccordé au fil noir d'origine de l'ampoule est soudé du côté avant de la machine, ensuite, le fil jaune est soudé quant à lui du côté de l'ampoule arrière de la machine. Tous les fils sont rassemblés avec des colliers de serrage de cette façon pour que ça ne gêne pas le montage de la caisse, car il y a tout juste la place.

 

20101103 22

Essai de la machine concluant, très bonne souplesse de fonctionnement, tout est ok.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 06:00

20101022 01

Cette BB 26000 n'est pas équipée pour accueillir un décodeur et a la particularité d'être en châssis bi-bloc, ancienne génération de chez JOUEF, je vais vous montrer comment j'ai procédé à sa digitalisation.

 

20101022 02

On commence par démonter les 2 vis sous la machine, la carrosserie s'enlève ensuite toute seule.

 

20101022 05

Voici la carte électronique d'origine qu'il faut complètement retirer.

 

20101022 07

La carte des feux qu'il faut également retirer, car le circuit aura besoin d'être modifié pour fonctionner en digital, l'avantage sur cette machine est qu'elle est fixé par une vis, ce n'est pas toujours le cas, la plupart du temps c'est collé avec le crochet d'attelage avant.

 

20101022 08

On procède à la modification de la carte des feux, après avoir tester le sens des diodes, les jaunes peuvent rester en place, tandis que les rouges doivent être inversées, autant avoir une paire de diodes à l'avance car au démontage celles-ci ne restent pas indemnes, tous les fils et la résistance doivent être retirés également, dans mon cas j'ai retiré également les diodes jaunes car après essai l'une d'entre elle avait grillé.

 

20101022 10

Avec une tresse à dessouder, je procède au nettoyage de la carte en retirant le surplus d'étain.

 

20101022 11

Certains trous restant bouchés, je passe un coup de fer dessus tout en manipulant un fil rigide par un mouvement de va et viens, je retire le fer et attend que ça refroidisse, je peux ensuite retirer le fil.

 

20101022 13

Début de la rectification, je place une résistance de 1k Ohms sur la partie inférieure du circuit (sous le trou).

 

20101022 15

Positionnement des diodes jaunes et rouges, la plus grande tige représentant le positif est vers le bas. J'aurais bien mis des blancs mais l'écartement des tiges pour pouvoir plaquer la diode sur le circuit ne le permettait pas.

 

20101022 16

On écarte les tiges et on procède à la soudure en faisant attention de ne pas trop chauffer au risque de perdre la diode, faire la même chose de l'autre côté.

 

20101022 17

Câblage du fil jaune pour alimenter les diodes jaunes et du fil rouge pour alimenter les diodes rouges.

 

Test-diodes.jpg

Essai des feux avec un transfo continu 12 volts, le positif sur le bleu et le négatif sur le jaune pour essayer les diodes jaunes, sur le rouge pour essayer les diodes rouges, après avoir fait également la deuxième plaque, nous allons pouvoir mettre en place le décodeur.

 

 

20101022 30

Remise en place des plaques de feux de chaque côté de la carrosserie, et préparation du décodeur LENZ Standard en ayant coupé la prise, un Scotch type "répare tout" et isolant est mis en place sur le moteur qui accueillera le décodeur.

 

20101022 31

Après avoir placé le décodeur avec du double face fourni, je coupe le surplus des fils venant du décodeur, le fil orange va du côté droit et le fil gris du côté gauche du moteur, la locomotive en marche avant, les prises de courant bogies sont revissées à leur emplacement d'origine et il ne faut pas se fier aux couleurs d'origine orange et gris, bien vérifier avec un multimètre qu'il n'y a pas de court-circuit entre les deux vis.

 

20101022 32

Le fil rouge du décodeur est repris du côté droit (toujours machine en marche avant) sur la borne de la vis, et le fil noir du décodeur du côté gauche sur la borne de la vis. On procéde ensuite à un essai de fonctionnement avec l'adresse 3 d'origine pour vérifier que tout est OK.

 

20101022 35

On procéde maintenant au câblage des feux, les fils bleus soudés entre eux et isolés avec de la gaine thermo rétractable, représente le commun positif venant du décodeur, le fil blanc venant du décodeur sera soudé sur le fil jaune des feux avant et le fil rouge des feux arrières, tandis que le fil jaune du décodeur sera soudé sur le fil rouge des feux avants et le fil jaune des feux arrières.

 

20101022 37

Avec un petit serre câble, on rassemble les fils au mieux pour pouvoir refermer la loco sans encombre.

 

20101022 38

Essai de la machine avec les feux, tout est OK.

Partager cet article
Repost0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 20:09

Grâce à la nouvelle mise à jour 3.3.0 de l'ECoS, on peut désormais intégrer ses propres images de locos, à condition, bien sur, de bien respecter le format 80 X 20 pixels et enregistrer sous format BMP 24 bits (bitmap windows).

Autant vous prévenir, 80 X 20 pixels, c'est vraiment très petit, il sera nécessaire de les redessiner soi-même si on veut que ça ressemble à quelques chose.

Voici comment procéder pour inclure ses toutes nouvelles images de locos bien française pour notre ECoS 1, c'est identique pour la version couleur avec l'avantage de la couleur.

1er

Commencez par accéder à l'interface via votre navigateur web, et choisissez le drapeau anglais (plus facile)

 

Cliquez sur "Loco images" et vous accédez à cette page

2ème

Cliquez ensuite sur "User defined images"

 

et on accède à cette page

3ème

Cliquez sur le symbole de téléchargement (entouré en rouge)

 

4ème

Maintenant, il suffit de décrire l'icône comme par exemple "CC 72000 FRET", le type de loco, ici "diesel", on clique sur parcourir et on va chercher l'icône créé sur notre PC, il est très important que le format soit de 80 X 20 pixels, ni plus, ni moins, et en format BMP 24 bits (Bitmap windows). On clique ensuite sur "Submit".

 

5ème

Si toutes les conditions sont respectées, voici la page que vous aurez, reste à cliquer sur "Go back" pour en intégrer d'autre.

Une fois tout vos icônes chargés, il faut aller dans le menu configuration de l'ECoS, et faire une réinitialisation de l'ECoS, mais on peut maintenant le faire via cette interface en cliquant sur "Restart device", confirmez votre choix et l'ECoS redémarrera.

 

Fin de ce tutoriel et amusez vous bien..

Partager cet article
Repost0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 06:00

Les dessins montrent "avec itinéraire", sans en être un réellement car un itinéraire est enclenché avec un seul bouton, Dans notre cas, nous sommes obligé de définir d'ou vient le train, ce qui fait 2 actions à chaque fois.

Un vrai casse-tête lorsque l'on veut que les boutons poussoirs sur le TCO mettent la TJD dans la bonne direction quelque-soi le sens du train.

Voici la solution trouvé pour notre TCO

Cablage-TJD-sur-TCO.jpg

Il faut en fait tout penser à l'opposé, les boutons de droite actionnent le moteur de gauche, de même que les boutons de gauche actionnent le moteur de droite, c'est également vrai pour le mouvement du moteur, par exemple, vu sur le plan, le bouton en haut à droite (B4) actionne le moteur de gauche vers le bas (M1).

De cette manière, la TJD peut être engagé dans n'importe quel sens, si le train arrive de V1 et que vous voulez l'envoyez vers V4, il suffit d'appuyer sur B1 (moteur M2 vers le bas) et B4 (moteur M1 vers le bas).

Pour une TJS, le câblage est identique mais avec 3 actions possibles au lieu de 4.

 

C'est aussi vrai pour l'alimentation des coeurs dans le cas d'une TJD ROCO code 83 avec coeurs polarisées. 

 

Cablage-TJD-dur-TCO-avec-Coeur.jpg

Exemple de câblage avec des moteurs SEEP de chez FBSystem qui permet l'alimentation des coeurs, la sortie F du moteur de droite alimente le coeur de gauche, et la sortie F du moteur de gauche alimente le coeur de droite.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 07:18

Quelques corrections ont été apportées sur le plan de réseau AMFR, principalement au niveau de la rotonde, afin d'avoir plus de longueur de voies droites et d'y installer tout le complexe nécessaire en entrée et sortie de dépôt.

 Plan réseau AMFR au 26-05-2010

Cette nouvelle disposition permet d'avoir de meilleurs accès grâce aux trous-d'homme, pour non seulement y installer les voies, mais également pendant l'exploitation en cas de soucis, ces mêmes trous-d'homme se verront fermés et facilement escamotables par une planche de décor.

Le vilain petit carré gris que l'on peut voir juste avant la rotonde, est en fait un poteau se situant dans le local, que l'on ne peut pas toucher ( malheureusement !!! ), servant de soutennement à la maison, nous devons en tenir compte sur le plan du réseau.

Vous pouvez retrouver ce plan de réseau en plus grand dans la nouvelle rubrique "Plan de réseaux HO", et Plan du réseau AMFR au 26-05-2010

Partager cet article
Repost0
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 12:01

Une ancienne machine qu'est la BB 15054 de chez ROCO (la caisse n'est pas d'origine) peut être proprement restauré électriquement grâce au kit MP402 et au kit MPEL102 de chez "Miniatures passion".
Ces deux kits permettent entre autre de refaire l'éclairage complet, et d'y installé une platine acceuillant une prise NEM 651 (8 broches).

20100226 1
Une fois la machine démontée, il faut enlever l'ancienne platine après avoir dessoudé les fils venant des boogies, préparer et souder sur les bornes du moteur 2 petits câbles qui viendront se reprendre sur la nouvelle platine.
Bien isoler les vis de la platine comme l'on peut voir sur la photo, j'ai pris de l'isolant noir avec 2 entailles au centre pour le passage de vis, s'assurer au multimètre qu'il n'y ai aucune relation entre le châssis et les arrivées de bogies.
Monter l'ensemble et faites un premier essai avec un décodeur sur la voie de programmation pour vérifier que tout est ok.

20100226 10
On peut maintenant s'attaquer à la partie la plus longue, commencez par enlever les anciens conduits de lumières, on peut éventuellement récupérer les caches "cabines" ou pas, c'est au choix.

20100226 11
Une partie délicate, contre percer les feux "rouges" au diamètre 2 mm, étant donné que je n'ai pas de forêt intermédiaires entre le 1,5 et le 2 mm, j'y suis allé tout doucement afin d'éviter le débordement sur le plastique.

20100226 6
En s'aidant d'un petit étau, on met en place les résistances, plusieurs choix sont possible dans le kit avec des valeurs différentes, j'ai choisi de prendre les 22KOhms pour utilisation en analogique ou numérique.
Une fois la soudure terminée, couper le surplus avec une petite pince coupante d'électronique.

20100226 7
Il convient maintenant de souder les 4 fils de couleur rouge, noir, blanc et gris, j'ai étamé toutes les extrémités et me suis aidé de l'étau pour les mettre en place, après les avoir pliés comme on peut le voir sur la photo, je procède à la soudure, et fait de même avec les autres.
Je coupe le surplus de fils proprement avec une petite pince coupante.

20100226 9
Je met en place les leds rouges et blanches après avoir passé un coup de marqueur noir sur le tour carré (pour les fuites de lumières), il faut bien respecter les polarités, la documentation fournie le montre très bien.

20100226 12
C'est le moment de mettre en place la platine, à laide d'une pince à épiler, je met d'abord les feux rouges dans leurs conduits, je glisse la platine en approchant les feux blancs qui viendront à leur tour se loger dans leurs conduits.

20100226 13
Je m'assure que les leds viennent bien à fleur.

20100226 5
Il faut maintenant souder les leds, en commençant par les bornes devant moi, et en coupant le surplus, je soude ensuite les bornes de derrière.

20100226 15
Reste à mettre bien en place tout ces fils, pour cela je m'aide également du cache cabine pour le passage des fils, mais ce n'es pas une obligation, on peut s'en passer.
Je met sous le toit un scotch "répare tout", qui a l'avantage de bien adhérer. (On en trouve en petit rouleau pas très large)

20100226 16
Il faut maintenant raccorder les platines lumières au kit MP402, attention ! Car les couleurs sur le plan ne correspondent pas au couleurs de fils des platines lumières.
J'ai opté pour un branchement avec allumage des feux rouges cabine 1 et 2 sur les fonctions F1 et F2, F0 étant pour les feux blancs suivant le sens de la marche, option "Connexion éclairage 4 fonctions" sur le document.
Sur le document du kit MP402 les couleurs sont repérées de cette façon:
Le blanc est le gris du kit lumières
Le rouge est le noir du kit lumières
Le bleu est le blanc du kit lumières
Le gris est le rouge du kit lumières
La photo aidant pour les câblages, ne pas oublié de souder le fil violet du décodeur pour la fonction.
Je peux maintenant mettre en place le décodeur (ici, un lenz silver), et procéder aux essais concluant.
Plus qu'à tout refermer, la machine est prête à rouler !

Partager cet article
Repost0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 10:09
Nous allons expliquer dans cette article les premières bases pour créer un plan avec Raily, avec un circuit ovale tout simple et un aiguillage.
Vous pouvez cliquer sur toutes les images pour mieux les voir.

1
Ouvrons Raily, la première fois que vous l'utilisé, l'assistant s'ouvre et vous demande ce que vous voulez faire, on laisse coché "sélection des modules" (qui est en fait les marques de voies que nous allons utiliser, Peco, Jouef, Roco, etc....), et on laisse coché également "Définir la table".
Si l'assistant ne s'ouvre pas pour une raison ou une autre, cliquez sur "nouveau" (entouré en rouge).

2
Nous sommes devant la sélection des modules, choissisez ce que vous avez décidé d'utiliser, ou les marques dont vous disposé, pour l'exemple, nous allons prendre "Peco" comme indiqué.

3
Ensuite, "dimensions souhaitées", alors, au choix, cela peut aussi être les dimensions de la pièce dont vous disposé, on peut très bien par la suite ajouter des planches au dimensions des modules souhaités (genre tour de pièce).
Dans notre exemple, ce sera une planche de 2 mètres par 1 mètre. Faites "OK".
Vous verrez alors apparaître votre plaque, la molette de la souris permet de zoomer dessus, sinon, utilisez le zoom du logiciel

4
Voici une phase intéressante qui pourra vous servir  plus tard pour des réseaux complexes, définir "les niveaux".
Cliquez sur le rectangle représentant votre table pour le sélectionner, ensuite cliquez sur le symbole entouré en rouge, choisissez le niveau 1 et nommez le "Planche" par exemple (le niveau 0 est celui par défaut, on le réserve en général pour le matériel roulant).

7
Faites de même en sélectionnant le niveau 2, on va le nommer "voies niveau 0" (définissant la hauteur par rapport à notre table), qui sera la base pour les futurs rampes.

5
Faites un clic droit sur votre rectangle préalablement sélectionné, et choisissez "niveaux".

6
Sélectionnez le niveau 1: Planche, et cliquez sur le symbôle vert.

8
Cliquez sur le symbole entouré en rouge, dans "aperçu des modules actifs", on doit retrouver notre marque de voies sélectionnée auparavant, sinon cochez au dessus.

9
En sélectionnant l'onglet "Paramètres du plan", nous pouvons régler la "trame", l'échelle" du réseau, "l'angle des rotations" des éléments que l'on mettra en place, le "rayon minimum" que l'on voudra employer sur notre réseau.

10
Sélectionnez l'élément courbe (entouré en rouge), la touche "A" de votre clavier permet de faire apparaître l'élément, la touche "Echap" de l'enlever, les touches "Q" et "W" permettent de naviguer à travers tout les éléments de courbes, les touches "K" et "L" permettent de faire tourner l'élément pour la mise en place.

11
Lorsque vous approchez le deuxième élément contre le premier, celui-ci se joint automatiquement.
12
Faites un clic droit sur votre élément et choisissez "Représentation des voies".

13
Cela permet de définir si vous voulez représenter le balast, sa couleur, l'axe des voies, la couleur des traverses, etc....

15
Une fois que vous avez placer vos courbes, sélectionnez le symbole aiguillages (entouré en rouge), toujours avec "A" pour voir l'élément, "Q" et "W" pour choisir le type. Pendant que vous avez l'élément avec la souris, le clic droit permet de choisir quel côté de l'aiguillage vous voulez raccorder à votre voie existante. Placez le.

16
Pour ceux qui utilise le rail flexible, le mode introduire permet d'adapter les longueurs et les angles pour les courbes, nous choisissons "segment de droite".

17
Ce menu apparaît, laissez coché "saisir comme voie flexible", choisissez le type et faites "OK"

18
Placez votre voie, et définissez sa longueur avec votre souris en restant cliqué (gauche) sur la partie entourée en rouge.

19
"La courbe de bézier" dans "introduire", permet de former en courbe notre voie flexible un peu près comme on le désire.
Sélectionnez le.

20
Placez la dans un premier temps à la sortie de l'aiguille.

21
En jouant sur les points entourés en rouge, on peut ainsi y faire prendre sa forme.

23
Boucler votre réseau, sélectionnez tout les éléments de voies (ou un par un, au choix), sans prendre la table, faites un clic droit dessus, et choisissez "niveaux".
La fenêtre niveau apparaît, sélectionnez "niveau 2" que l'on a préparé au début de ce tutoriel, qui représente les voies au niveau 0, faites "OK".

24
Et pour finir, le petit essai, choisissez une loco dans la base de donnés (entourée en rouge), faites la glisser jusqu'aux voies, elle se place automatiquement dessus.
Appuyer sur le mode "lecture", en haut entouré en rouge.

Voilà, vous avez les premières bases pour commencer, nous verrons par la suite comment créer une rampe.




Partager cet article
Repost0
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 08:18

Voici une astuce que nous n'avons pas encore testé, mais qui semble fonctionné en digital.
C'est tiré d'un module märklin, on l'associe avec un feu passant par un relais protégeant une aiguille par exemple.
Aussi pour un ralentissement en gare que l'on activera par un switch.
C'est un produit pas cher à faire soi-même.
Voici le shéma, cliquez dessus pour l'afficher en grand.

Zone d'arrêt 1

les prix indiqués sont du 27 janvier 2010.

Principe:

La voie est divisée en trois sections isolées.

La section du milieu est la plus longue et est appelée la section de freinage.

Les locos avec décodeur haute performance / frein moteur roulent lentement quand ils détectent une tension négative DC.

C’est exactement ce qui se passe dans la section de freinage.

Les fonctions des locos restent sous tension, y compris l’unité de la fumée et le son.

La section de transition n’est là que pour éviter un court-circuit entre la section de freinage et le reste de la configuration.

La troisième section donne un arrêt d’urgence pour les locos qui passent le signal.

Lorsque le signal devient vert, la locomotive accélère à sa vitesse original.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 10:50

Ayant une commande "ECoS", il me fallait essayer un pilotage de mes trains sur PC, car l'avenir est là !!
Jusqu'à maintenant, le seul que j'avais pu essayer et qui prenne en charge l'ECoS, fût RRTC (RailRoad TrainContrôleur) en démo pour 1 mois, avec seulement 15 minutes en connection avec l'ECoS.
Il y a aussi le dernier "Win-Digipet proX" qui prend en charge l'ECoS en démo.
Mais bon, voilà, on a pas tous forcément les moyens de faire un tel investissement supplémentaire, il y a déjà eu la centrale à investir, sans compter les décodeurs dans les machines, chaque chose en son temps.

Et puis, je suis tomber la-dessus: "ROCKRAIL", un logiciel de contrôle de trains "open source" (entendez par là que vous contribuez au développement et correction de bugs du logiciel).
Rockrail 3

Il est entièrement "GRATUIT" ou presque !! Car un message s'affiche au lancement du logiciel qui vous demande de faire une donation, juste à cliquer sur "OK" pour continuer.
En fait, vous êtes libre de donner ce que vous voulez pour aider les développeurs à améliorer le logiciel. Une fois que vous avez fait une donation, ce message n'apparaît plus.

Il prend en charge une grande majorité de commande sur le marché y compris l'ECoS, ce qui m'intéressait dans mon cas, après l'avoir choisi dans les options, et lui avoir donné son adresse IP, cela fonctionne immédiatement.
Restait plus qu'à entrer le nom de mes locos avec leur adresses, on peut aussi y mettre ses propres photos pour les représenter.
 Ah ! Et puis, cerise sur le gâteau ! On peut le mettre en français !
 Je lai essayer sur 2 PC différent, une tour fixe relié en Ethernet passant par un switch et des prises CPL, et un portable en wifi passant par la live box, elle même relié par le switch et CPL pour l'ECoS, tout fonctionne !!
Je pourrais donner éventuellement par la suite comment configurer tout ça pour ceux que ça intéresse.
Une autre possibilité encore plus folle, piloter ses trains avec un "IPHONE" !!! (Pas pu essayer, j'en ai pas).
Les informations entre l'ECoS et le logiciel sont bi-directionnel, si vous utilisez directement l'ECoS pour piloter votre train, vous verrez bouger le curseur de vitesse du train concerné sur le logiciel.

C'est un compromis intéressant en Club et sur un grand réseau, surtout que la commande principale est vite monopolisée, il suffit, avec un PC Portable d'être sur un autre endroit du réseau afin de piloter d'autres trains. (Un exemple parmi tant d'autres)

A essayer sans modération !!

Voici le lien pour le télécharger:
Logo Rockrail
(Cliquez sur l'image)

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 18:44
Première phase  avant de se lancer dans la construction d'un réseau: le plan !
Assez déroutant au début, il faut passer un peu d'heures dans l'aide de Raily afin de le maîtriser, mais voilà, il n'y a pas tout ce qu'on voudrait.
Quoi de plus difficile dans ce fabuleux logiciel que de vouloir y mettre un peu de relief, ce qui permet notamment d'avoir un bel aperçu sur le plan avant mise en oeuvre.
D'autant plus que rien ne figure dans l'aide, c'est donc le but de cet article.

Voici un petit exercice que vous pouvez appliquer afin de le maîtriser.

On va tout d'abord choisir "introduire" et sélectionner "objets spéciaux"
1

Cliquez sur le "+" entouré en rouge
2

Ce qui va ajouté un objet partiel
3

Clic sur le "+" en rouge pour ajouter un polygone dans l'objet partiel
4
 
A ce moment, on sélectionne le niveau "0", la hauteur entourée en rouge est à 0, on écarte les 4 coins du carré (en rouge)avec la souris vers l'extérieur, on va ajouter d'autres points en cliquant sur le symbole carré traversé par une ligne cassé avec un plus en rouge.
5

On écarte également ces points intermédiaires ajoutés comme ci dessous de façon à réaliser la base de la montagne
6

On sélectionne maintenant le niveau 1, on désigne une hauteur de 50 et on clique sur "définir la hauteur".
On écarte également tous les points qui donnera le deuxième niveau de la montagne, à savoir que plus les points sont rapprocher entre le niveau 1 et 2, plus la pente sera raide.
7

Même chose avec le niveau 2 avec une hauteur de 100, on lui donne sa forme, on peut aussi choisir la couleur
8

On coche sur "fermé dessus " et "fermé dessous", et en cliquant sur aperçu, on peut déjà voir le travail réalisé
9

Maintenant, si l'on désire obtenir une montagne plus pointu, on ajoute un niveau supplémentaire ,on choisit ce niveau 3 avec une hauteur de 125, on rassemble tout les points au centre, ce qui donne cet aperçu.
10

Sauvegarder votre objet en lui donnant le nom que vous voulez, et cliquez sur "ok" pour l'implanter sur votre plan de réseau

Ensuite, libre à vous de créer toutes les formes que vous voulez, à savoir qu'avec cet éditeur, on peut pratiquement tout réaliser, des maisons, des pentes, falaises, etc....

Partager cet article
Repost0