Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 07:00

Voici plusieurs photos avec le TGV atlantique "MEHANO" sur le module en cours de décoration, le PN et la rue commerçante de la ville de Courbeville.

L'album photo du mois de janvier 2011 est maintenant disponible ici: Album Janvier 2011

 

20110129 24PHOTO N°1

 

20110129 25PHOTO N°2

 

20110129 26PHOTO N°3

 

20110129 27PHOTO N°4

 

20110129 31PHOTO N°5

 

20110129 32PHOTO N°6

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:00

Nous avons vu les différents feux rouges, jaunes et verts, ainsi que le carré violet et le feu blanc, voyons maintenant ce qui peut s'ajouter à cela. Bien sur, tout ceci n'est qu'un résumé de ce qu'on peut rencontrer dans la réalité, dont on se contentera en modélisme.

 

LES FEUX DE DIRECTIONS:

Ils s'ajoutent au dessus des feux, et indique au train sur la direction qu'il prend, voici comment.

http://ddata.over-blog.com/3/57/39/29/Signalisation/ttid9.gif Ils sont composés au minimum de 2 feux blancs (pour 2 directions possibles), celui-ci indique 3 directions, et peuvent être composés d'autant de feux qu'il y a de directions.


2 directions

 

Voici un feu que l'on trouve entre-autre chez "Disque Rouge" en HO avec indicateur de directions.

 

Direction sur ralenti

 

Ils peuvent également s'ajouter sur un feu avec ralentissement ou rappel de ralentissement comme celui-ci

 

 

Le principe: le 1er feu blanc en partant de la gauche est allumé indique au train qu'il va vers la 1ère direction en partant de la gauche, les 2 premiers feux blancs en partant toujours de la gauche sont allumés indique au train qu'il va vers la 2ème direction en partant de la gauche, etc...

Voici comment ça fonctionne avec un schéma

Direction-A.jpgNous avons 3 directions nommées A. B et C, le premier feu blanc en partant de la gauche est allumé, il indique au train qu'il se dirige vers A.

 

Direction B

Les deux premiers feux blancs en partant de la gauche sont allumés, il indique au train qu'il se dirige vers B.

 

Direction-C.jpgLes 3 feux blancs sont allumés, il indique au train qu'il se dirige vers la dernière possibilité en partant de la gauche, c'est à dire C.

 

LES CANTONS:

Si vous vous lancez dans l'aventure du principe de cantonnement sur votre réseau, très pratique pour que les trains ne se rattrapent pas, chaque canton aura une zone d'arrêt devant le feu suivant le procédé utilisé (Coupure de rail réactivé par un relais ou rétrosignalisation DCC), la longueur moyenne d'un canton en HO mesure 3 mètres (voir plus si vous aimez les très grands convois) voici un schéma de principe très simple:

Canton.JPGLa CC 72000 est sur le canton 4 et, par un procédé de contact, a mis le feu au rouge (protégeant le canton 4), de sorte à que si un train arrive sur le canton 3 soit arrêté, elle a également mis le feu jaune (protégeant le canton 3) pour avertir que le canton suivant est occupé. La BB 63000 peut encore avancer jusqu'au canton 3, ou elle sera arrêtée (Dans la réalité, elle marque un temps d'arrêt et peut repartir en marche à vue).

 

Canton-avec-protect-aiguille-1.jpg

 Voici une combinaison, avec principe de cantonnement et protection d'aiguille, la CC 72000 occupe le canton 3, le feu est donc mis au rouge pour protéger ce canton, et celui du canton précédent est jaune afin de prévenir la BB 63000. La CC 72000 est devant un feu jaune, afin de prévenir que le canton suivant est au carré, protégeant l'aiguille qui est orienté pour faire passer la CC 6500 qui est devant un ralentissement 30, l'autorisant à passer mais l'avertissant qu'elle va franchir une aiguille déviée.

 

Fin de l'article.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 07:00

Gilles a eu la bonne idée d'acheter un lot de personnages assis au 1/100 ème, afin de remplir les voitures ou autorails de voyageurs, ceux-ci viennent de chez "Limousin-Modélisme-Train", dont voici le lien:

www.limousinmodelismetrain.kingeshop.com_mi_ima_9515040186.gif

Michel en a profité pour ouvrir son autorail X 73660, et le remplir de voyageurs.

20101219 3De la colle à maquette "Revell" sur le siège, et les personnages sont placés délicatement à la pince à épiler.

 

20101219 1Déjà 6 personnages placés, il reste encore beaucoup de sièges de libres.

 

Et voici 4 photos de l'autorail X 73660 avec les personnages à l'intérieur, c'était vraiment nécessaire avec l'éclairage intégré, ça fait tout de suite plus vrai, surtout en gare !

 

20101219 12PHOTO N°1

 

20101219 14PHOTO N°2

 

20101219 16PHOTO N°3

 

20101219 17PHOTO N°4

 

Laquelle préférez-vous ?

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Club AMFR Romilly
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 07:00

Dans le précédent article, nous avons parlé des feux que l'on pouvait rencontrer, essayons de voir maintenant dans quelles conditions.

Nous avons déjà vu le "2 feux", principalement utilisé sur les voies de manoeuvre, disposant d'un butoir.

Mais avant de parler dans quelles conditions on les rencontre, voyons tout d'abord les feux rouges et jaunes.

 

LE FEU ROUGE

Le rouge fixe

Rouge-fixe-3.gifAppelé aussi "Sémaphore",et pour simplifier, Il se comporte comme un "STOP" dans le code de la route, le mécanicien doit marquer l'arrêt mais peut repartir en marche à vue (Max 30 km/h) dans le cas d'un B.A.L. (Les grandes lignes avec cantons. On reparlera de cette dénomination plus tard, car il n'a pas la même signification pour d'autres types de lignes)

 

 

Le rouge glignotant

Rouge-clign-3.gifCelui-ci, c'est comme un "Cédez le passage" dans le code de la route, l'arrêt n'est pas obligatoire mais le mécanicien ne doit pas dépasser la vitesse de 15 km/h, il est utilisé dans les gares ou le train ne s'arrête pas ou pour annoncer un carré à distance réduite. Aussi dans certaines rampes ou des trains lourd de FRET ne pourrait plus repartir. Indique aussi au mécanicien qu'il va se mettre en tête d'une rame dans un EP (Embranchement Particulier). 

 

Le carré

Carre-rouge.gifC'est l'arrêt obligatoire devant le signal, il n'est pas du tout franchissable, et sert principalement à la protection des aiguillages, ou éventuellement d'un autre danger comme des chutes de pierre, une zone de caténaire (Fin de la caténaire par exemple). Il peut "exceptionnellement" être franchi sur ordre de l'aiguilleur.

 

 

LE FEU JAUNE

Le jaune fixe

Jaune-3.gifC'est l'avertissement, le mécanicien est tenu de pouvoir s'arrêter avant le signal suivant ou de respecter un rouge clignotant. Il peut aussi annoncer un panneau éteint. En général, il annonce que le prochain feu sera rouge et c'est ce qu'on retiendra en HO.

 

 

Le jaune clignotant

Jaune-3-clign.gifUtilisé lorsque la distance entre l'avertissement suivant et le carré qui les sépare est très réduite (Canton court). Le mécanicien doit être en mesure de pouvoir s'arrêter avant le signal suivant.

 

 

2 jaunes horizontaux fixes

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Ralenti-Pegase-30.gifC'est le "Ralentissement 30", il se place avant un franchissement d'aiguillages, et le mécanicien doit ralentir à 30km/h avant cette zone. Par exemple avant un aiguillage dévié prise en pointe.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle "Pégase" en HO.

 

 

 

2 jaunes verticaux fixes

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Rappel-DR-30.gif

C'est le "Rappel de ralentissement 30", il se place après le "Ralentissement 30", et comme son nom l'indique, rappelle au mécanicien de ralentir à 30 km/h. Il est juste devant l'aiguillage.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle 'Disque Rouge" en HO.

 

 

 

 

2 jaunes horizontaux clignotants

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Ralenti-Pegase-60.gif C'est le "Ralentissement 60", il se place avant un franchissement d'aiguillages, et le mécanicien doit ralentir à 60km/h avant cette zone. Par exemple avant un aiguillage dévié prise en pointe.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle "Pégase" en HO.

 

 

2 jaunes verticaux clignotants

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Rappel-DR-60.gif

 

C'est le "Rappel de ralentissement 60", il se place après le "Ralentissement 60", et comme son nom l'indique, rappelle au mécanicien de ralentir à 60 km/h. Il est juste devant l'aiguillage.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle 'Disque Rouge" en HO.

 

 

Récapitulons et voyons principalement ce que nous pouvons rencontrer comme type de feux, et dans quelles conditions, hormis les ralentissements que nous venons de voir.

 

LE 3 FEUX

3 feux animéLe 3 feux, utilisé pour faire du cantonnement sur les lignes principales en B.A.L (Bloc Automatique Lumineux), pour éviter que les trains se rattrapent, très utile lorsque vous faites circuler plus d'un train sur une même ligne, d'ailleurs il est accompagné d'un "F".

 

plaq11

Le panneau installé juste en dessous du 3 feux sur le mât, et qui indique au mécanicien qu'il a affaire à un sémaphore de type "B.A.L"

 

 

LE 4 FEUX

Pegase-anime.gif

Le 4 feux, est un signal de protection et non franchissable, comme une zone de sectionnement par un croisement, un aiguillage, voir même un danger quelconque (Chute de pierre, zone de manoeuvre, sectionnement électrique, etc...) Il est accompagné du panneau "Nf".

 

plaq10.gif

Le panneau installé juste en dessous du 4 feux sur le mât, et qui indique au mécanicien qu'il s'agit d'un feu non franchissable

 

LE 5 FEUX

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/5-feux-anime.gifOn le trouve dans les gares par exemple, même principe que le "4 feux", mais avec un feu blanc supplémentaire, qui autorise le départ en manoeuvre, il est aussi accompagné du panneau "Nf". Celui-ci est un modèle "Disque Rouge" en HO

 

 

Ceci est un résumé, que l'on peut retrouver dans le modélisme ferroviaire et que l'on utilisera fréquemment, car il y a encore plus de complexité, comme par exemple, mais que ce passe t'il si un des feux rouge des 4 feux au carré est grillé ? On croit que c'est un rouge franchissable ! Et bien non, il y a l'oeilleton, on verra ça dans un prochain article.

 

Avec tout ça, cela fait plusieurs fois que nous parlons du système B.A.L, mais alors, qu'est ce que le B.A.L ?

En fait, c'est l'un des 3 block système utilisé pour la signalisation

 

LES BLOCKS

plaq8.gifB.M. - Le Block manuel

Il est utilisé sur des lignes très peu fréquentées, il n'y a pas beaucoup de signaux et l'exploitation se fait manuellement, c'est le plus économique, en HO par exemple, on ne fera circuler qu'un seul train. Le panneau BM est installé sur le mât. Attention, dans ce type de block, le feu rouge "sémaphore" n'est pas franchissable.

plaq9B.A.P.R. - Le Block automatique à permissivité restreinte

Il est utilisé sur des lignes à trafic moyen, un peu plus sécurisé que le B.M., il a des cantons très long et donc pas beaucoup de signalisation et reste économique. Attention, dans ce type de block, le feu rouge "sémaphore" n'est pas franchissable. En HO, et pour un réseau moyen avec 30 mètres de longueur de voie pour une ligne, on fera circuler 2 trains par exemple. Le panneau PR est installé sur le mât.

plaq11B.A.L. - Le Block automatique lumineux

C'est celui qu'on utilisera le plus sur nos réseaux à double voies principales, il est utilisé pour permettre un débit maximum de trafic, il autorise un espace réduit entre les trains et c'est le meilleur système pour régler la circulation, mais aussi le plus cher, que ce soit dans la réalité ou dans le HO dont le canton protégé fera la longueur de votre plus grand train avec de la marge, vous pouvez mettre autant de trains que de cantons. Le panneau F est installé sur le mât.

 

"Oui, mais alors, c'est quoi un canton ?"

C'est une longueur de voie protégée par un feu permettant la circulation, le ralentissement ou l'arrêt du train, on verra ça de plus près avec des schémas. En HO, c'est une longueur de voie aussi grande que le plus grand de vos trains, à bien prévoir à l'avance.

 

Fin de cet article, sur le prochain, on verra les feux de directions, on mettera les feux que nous venons d'apprendre en situation avec des schémas, plus d'autres choses encore...

 

"Merci à Gaetan pour avoir contribué à la réalisation de cet article"

 

A suivre....

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 07:00

Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver parmi toute la complexité de la signalisation SNCF, dans cette article nous allons essayer de parler de l'essentiel qui font vivre nos réseaux et les rend le plus réaliste possible.

 

Pour commencer, voyons ce que nous pouvons rencontrer et trouver dans le commerce, du côté du modélisme ferroviaire HO, par exemple, au club AMFR, nous utilisons principalement la marque "Disque Rouge" et "Pegase Informatique".

 

LES DIFFERENTS FEUX RENCONTRES (Hors directions)

Sur des mâts ou des potences                                                   

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible0.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible1.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4.gif                       

 

 

 

  Au sol

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible0.gif

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible5.gif

 

 

 

LE PANNEAU SIMPLE


http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal2.gif

C'est le plus connu et le plus simple longtemps reproduit par JOUEF, et le seul que nous avions à l'époque.

C'est toujours la même disposition pour les principaux feux, le vert pour voie libre, le jaune pour l'avertissement et le rouge pour l'arrêt avant le feu.


LES FEUX DE MANOEUVRE


tcible5tcible0On les trouve au sol ou sur un mât pour le vertical, essentiellement positionnés sur les voies de manoeuvre, comme son nom l'indique, disposant d'un butoir, dont les feux sont blanc et violet

 

Le feu blanc fixe

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal14.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal17.gifautorise la marche en manoeuvre, et si la voie donne accès à une voie principale, le mécanicien doit éffectuer la marche à vue (30 km/h)

 

Le feu blanc clignotant

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal15Bis.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal18Bis.gifSimilaire au feu blanc fixe, mais indique au mécanicien qu'il se dirige vers une section courte, comme une voie tiroir, par exemple, mais ne peut en aucun cas se diriger vers une voie principale.

 

Le feu violet

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal16.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal19.gifSimilaire au feu rouge qui demande au mécanicien de s'arrêter avant le feu, mais que l'on rencontre que sur les voies de manoeuvre. 

 

 

LE FEU VERT


Vert fixe - Voie libre

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal4Vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4vert.gif 

Voie libre, et le mécanicien peut rouler en marche normale si rien ne s'y oppose.

 

 

Vert clignotant

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal7Bis.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2-Vert-clign.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3-Vert-Clign.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4-Vert-Clign.gifC'est surtout pour les lignes à grande vitesse (200 km/h), il demande au mécanicien de réduire sa vitesse à 160 km/h le plus tôt possible, avant le prochain signal.

 

 

 

Voilà pour cette première partie, la prochaine fois, on parlera des feux rouges et jaunes, ce qui expliquera la particularité de certaines formes de cibles.

Je me suis documenté pour écrire cet article, et si il y avait des erreurs, n'hésitez pas à me le faire savoir.

 

A suivre....

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 07:00

Ancienne génération de machine non équipée de prise "NEM", voici comment j'ai procédé à la digitalisation de la très belle CC 7131 "RIVAROSSI".

toutes les images peuvent être visionnées en plus grand format juste en cliquant dessus.

20101103 6

Le démontage de la caisse est assez simple en écartant les bords, et l'on peut voir la carte électronique que l'on va devoir démonter afin d'économiser de la place, et que de toute façon les circuits ne correspondent pas à une digitalisation, on pourrait très bien s'en resservir en les modifiant et en plaçant le décodeur en dessous.

 

20101103 7

J'ai préféré retirer la carte après avoir dessoudé tous les fils, lumières, moteurs, et prises de courant bogies, elle est ainsi dégagée.

 

20101103 8

J'ai placé un bout de plasticarte récupéré (genre carte de fidélité) avec du scotch isolant "répare tout" afin d'y accueillir le décodeur.

 

20101103 9

Le décodeur "LENZ STANDARD" est mis en place avec du double face, on commence par souder le fil orange côté droit du moteur (dans le sens de la marche avant) et le fil gris du côté gauche.

 

20101103 11

On câble maintenant les prises de courant bogies avec le fil rouge du décodeur sur le côté droit (toujours machine en marche avant), et le fil noir du côté gauche, tout ça en parallèle avec 2 fils qui sont renvoyés vers l'autre bogie. On fait un premier essai de fonctionnement avec l'adresse d'origine 3, et là je m'aperçois que le moteur tourne à l'envers (ce qui arrive sur certains), rien de bien grave, il suffit pour ça d'inverser les fils orange et gris sur le moteur.

 

20101103 15

Au tour maintenant du fil bleu du décodeur représentant le commun positif des lumières,  et vu que ce sont des ampoules, le sens n'a pas d'importance, soudé sur une des bornes, et un autre fil bleu renvoyé vers l'une des bornes de l'autre ampoule.

 

20101103 19

Le fil blanc du décodeur, ici raccordé au fil noir d'origine de l'ampoule est soudé du côté avant de la machine, ensuite, le fil jaune est soudé quant à lui du côté de l'ampoule arrière de la machine. Tous les fils sont rassemblés avec des colliers de serrage de cette façon pour que ça ne gêne pas le montage de la caisse, car il y a tout juste la place.

 

20101103 22

Essai de la machine concluant, très bonne souplesse de fonctionnement, tout est ok.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Tutoriel - Astuces
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 06:00

20101022 01

Cette BB 26000 n'est pas équipée pour accueillir un décodeur et a la particularité d'être en châssis bi-bloc, ancienne génération de chez JOUEF, je vais vous montrer comment j'ai procédé à sa digitalisation.

 

20101022 02

On commence par démonter les 2 vis sous la machine, la carrosserie s'enlève ensuite toute seule.

 

20101022 05

Voici la carte électronique d'origine qu'il faut complètement retirer.

 

20101022 07

La carte des feux qu'il faut également retirer, car le circuit aura besoin d'être modifié pour fonctionner en digital, l'avantage sur cette machine est qu'elle est fixé par une vis, ce n'est pas toujours le cas, la plupart du temps c'est collé avec le crochet d'attelage avant.

 

20101022 08

On procède à la modification de la carte des feux, après avoir tester le sens des diodes, les jaunes peuvent rester en place, tandis que les rouges doivent être inversées, autant avoir une paire de diodes à l'avance car au démontage celles-ci ne restent pas indemnes, tous les fils et la résistance doivent être retirés également, dans mon cas j'ai retiré également les diodes jaunes car après essai l'une d'entre elle avait grillé.

 

20101022 10

Avec une tresse à dessouder, je procède au nettoyage de la carte en retirant le surplus d'étain.

 

20101022 11

Certains trous restant bouchés, je passe un coup de fer dessus tout en manipulant un fil rigide par un mouvement de va et viens, je retire le fer et attend que ça refroidisse, je peux ensuite retirer le fil.

 

20101022 13

Début de la rectification, je place une résistance de 1k Ohms sur la partie inférieure du circuit (sous le trou).

 

20101022 15

Positionnement des diodes jaunes et rouges, la plus grande tige représentant le positif est vers le bas. J'aurais bien mis des blancs mais l'écartement des tiges pour pouvoir plaquer la diode sur le circuit ne le permettait pas.

 

20101022 16

On écarte les tiges et on procède à la soudure en faisant attention de ne pas trop chauffer au risque de perdre la diode, faire la même chose de l'autre côté.

 

20101022 17

Câblage du fil jaune pour alimenter les diodes jaunes et du fil rouge pour alimenter les diodes rouges.

 

Test-diodes.jpg

Essai des feux avec un transfo continu 12 volts, le positif sur le bleu et le négatif sur le jaune pour essayer les diodes jaunes, sur le rouge pour essayer les diodes rouges, après avoir fait également la deuxième plaque, nous allons pouvoir mettre en place le décodeur.

 

 

20101022 30

Remise en place des plaques de feux de chaque côté de la carrosserie, et préparation du décodeur LENZ Standard en ayant coupé la prise, un Scotch type "répare tout" et isolant est mis en place sur le moteur qui accueillera le décodeur.

 

20101022 31

Après avoir placé le décodeur avec du double face fourni, je coupe le surplus des fils venant du décodeur, le fil orange va du côté droit et le fil gris du côté gauche du moteur, la locomotive en marche avant, les prises de courant bogies sont revissées à leur emplacement d'origine et il ne faut pas se fier aux couleurs d'origine orange et gris, bien vérifier avec un multimètre qu'il n'y a pas de court-circuit entre les deux vis.

 

20101022 32

Le fil rouge du décodeur est repris du côté droit (toujours machine en marche avant) sur la borne de la vis, et le fil noir du décodeur du côté gauche sur la borne de la vis. On procéde ensuite à un essai de fonctionnement avec l'adresse 3 d'origine pour vérifier que tout est OK.

 

20101022 35

On procéde maintenant au câblage des feux, les fils bleus soudés entre eux et isolés avec de la gaine thermo rétractable, représente le commun positif venant du décodeur, le fil blanc venant du décodeur sera soudé sur le fil jaune des feux avant et le fil rouge des feux arrières, tandis que le fil jaune du décodeur sera soudé sur le fil rouge des feux avants et le fil jaune des feux arrières.

 

20101022 37

Avec un petit serre câble, on rassemble les fils au mieux pour pouvoir refermer la loco sans encombre.

 

20101022 38

Essai de la machine avec les feux, tout est OK.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Tutoriel - Astuces
commenter cet article
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 20:09

Grâce à la nouvelle mise à jour 3.3.0 de l'ECoS, on peut désormais intégrer ses propres images de locos, à condition, bien sur, de bien respecter le format 80 X 20 pixels et enregistrer sous format BMP 24 bits (bitmap windows).

Autant vous prévenir, 80 X 20 pixels, c'est vraiment très petit, il sera nécessaire de les redessiner soi-même si on veut que ça ressemble à quelques chose.

Voici comment procéder pour inclure ses toutes nouvelles images de locos bien française pour notre ECoS 1, c'est identique pour la version couleur avec l'avantage de la couleur.

1er

Commencez par accéder à l'interface via votre navigateur web, et choisissez le drapeau anglais (plus facile)

 

Cliquez sur "Loco images" et vous accédez à cette page

2ème

Cliquez ensuite sur "User defined images"

 

et on accède à cette page

3ème

Cliquez sur le symbole de téléchargement (entouré en rouge)

 

4ème

Maintenant, il suffit de décrire l'icône comme par exemple "CC 72000 FRET", le type de loco, ici "diesel", on clique sur parcourir et on va chercher l'icône créé sur notre PC, il est très important que le format soit de 80 X 20 pixels, ni plus, ni moins, et en format BMP 24 bits (Bitmap windows). On clique ensuite sur "Submit".

 

5ème

Si toutes les conditions sont respectées, voici la page que vous aurez, reste à cliquer sur "Go back" pour en intégrer d'autre.

Une fois tout vos icônes chargés, il faut aller dans le menu configuration de l'ECoS, et faire une réinitialisation de l'ECoS, mais on peut maintenant le faire via cette interface en cliquant sur "Restart device", confirmez votre choix et l'ECoS redémarrera.

 

Fin de ce tutoriel et amusez vous bien..

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Tutoriel - Astuces
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 06:00

Les dessins montrent "avec itinéraire", sans en être un réellement car un itinéraire est enclenché avec un seul bouton, Dans notre cas, nous sommes obligé de définir d'ou vient le train, ce qui fait 2 actions à chaque fois.

Un vrai casse-tête lorsque l'on veut que les boutons poussoirs sur le TCO mettent la TJD dans la bonne direction quelque-soi le sens du train.

Voici la solution trouvé pour notre TCO

Cablage-TJD-sur-TCO.jpg

Il faut en fait tout penser à l'opposé, les boutons de droite actionnent le moteur de gauche, de même que les boutons de gauche actionnent le moteur de droite, c'est également vrai pour le mouvement du moteur, par exemple, vu sur le plan, le bouton en haut à droite (B4) actionne le moteur de gauche vers le bas (M1).

De cette manière, la TJD peut être engagé dans n'importe quel sens, si le train arrive de V1 et que vous voulez l'envoyez vers V4, il suffit d'appuyer sur B1 (moteur M2 vers le bas) et B4 (moteur M1 vers le bas).

Pour une TJS, le câblage est identique mais avec 3 actions possibles au lieu de 4.

 

C'est aussi vrai pour l'alimentation des coeurs dans le cas d'une TJD ROCO code 83 avec coeurs polarisées. 

 

Cablage-TJD-dur-TCO-avec-Coeur.jpg

Exemple de câblage avec des moteurs SEEP de chez FBSystem qui permet l'alimentation des coeurs, la sortie F du moteur de droite alimente le coeur de gauche, et la sortie F du moteur de gauche alimente le coeur de droite.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Tutoriel - Astuces
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 07:18

Quelques corrections ont été apportées sur le plan de réseau AMFR, principalement au niveau de la rotonde, afin d'avoir plus de longueur de voies droites et d'y installer tout le complexe nécessaire en entrée et sortie de dépôt.

 Plan réseau AMFR au 26-05-2010

Cette nouvelle disposition permet d'avoir de meilleurs accès grâce aux trous-d'homme, pour non seulement y installer les voies, mais également pendant l'exploitation en cas de soucis, ces mêmes trous-d'homme se verront fermés et facilement escamotables par une planche de décor.

Le vilain petit carré gris que l'on peut voir juste avant la rotonde, est en fait un poteau se situant dans le local, que l'on ne peut pas toucher ( malheureusement !!! ), servant de soutennement à la maison, nous devons en tenir compte sur le plan du réseau.

Vous pouvez retrouver ce plan de réseau en plus grand dans la nouvelle rubrique "Plan de réseaux HO", et Plan du réseau AMFR au 26-05-2010

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Club AMFR Romilly
commenter cet article