Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 06:00

Les gares

Vous pouvez déterminé toute une zone faisant parti d’une gare qui facilitera par la suite les itinéraires

 

Balayez la zone (ici, le triage) et faites un double clic sur l’icône « gare » du menu de droite.

 

Maintenant, faites un double clic sur un endroit vide à l’intérieur de la zone que vous venez de déterminer, une fenêtre gare s’ouvre.

Vous voyez maintenant tous les cantons appartenant à cette gare, donnez-lui un nom, sélectionnez le type (ici le triage sera une gare fantôme pour le départ des itinéraires).

Chaque voie au type « garage » auront l’option « attente » cochée.

Les 2 voies principales ne doivent être qu’en « passage » et aucun train ne s’arrêtera là.

 

Pour le cas de la gare voyageurs, on choisis le type passagers et on coche toutes les options, mettez bien les 2 voies principales en premier pour qu’elles soient prioritaires (Déplacer vers le haut, déplacer vers le bas).

Avec la sélection « Dans l’ordre », iTrain s’efforcera de respecter cet ordre si la voie n’est pas occupée, dans le cas d’une occupation, le train prendra la voie d’évitement.

Exemple : si le train doit arriver sur GP-V1 et est occupé, iTrain l’enverra sur l’option suivante qui est la voie d’évitement GP-V3.

 

Dans l’onglet option de la gare fantôme (triage), on cochera « Seuil » pour des départs différés de vos itinéraires avec comme condition 2 voies libres maximum. Au-delà, aucun départ ne sera autorisé, on verra ça dans les itinéraires.

Nous avons mis le même seuil pour la gare principale (optionnelle).

À bientôt pour la suite, les itinéraires.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Informatique iTrain
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 06:00

Identifiez vos cantons

Dernière étape du plan, on va finaliser le contenu de nos cantons

 

Nommez vos cantons, description toujours optionnelle, indiquez le type (Gare, voie libre pour la pleine voie, garage pour le triage dans notre cas).

Faites impérativement « remplissage automatique » et vous verrez apparaitre vos contacts, vos feux et vos liaisons dans la grande case blanche.

 

Ici, vous pouvez fixer vous-même vos conditions de vitesse. Utile pour certaines zones à risque.

 

Ne pas oublier de préciser la direction, dans notre cas ce sera sens unique pour éviter que le train parte dans l’autre sens.

La voie électrifiée étant coché, tout type de trains pourront circuler, les électriques serait exclus et se verrait refuser le départ dans le cas inverse.

Nous verrons plus tard les autres critères dans un article plus détaillé sur les cantons, on s’en occupe pas pour le moment.

 

Pour le cas d’un canton en position vertical, allez sur l’onglet « Enregistrement connus » et choisissez le sens du texte, ici « En haut » pour nous.

Votre 1er canton est opérationnel, faites la même chose pour tous les autres et à la fin retournez sur celui-ci pour refaire un « remplissage automatique »

À bientôt pour la suite, les gares.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Informatique iTrain
commenter cet article
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 11:00

Zone des cantons

On parle de la zone tout ce qui va être inclus dans le canton.

Sur le plan, vous avez précédemment placé votre canton mais pas déterminé ses voies et accessoires.

 

Cliquez sur le canton et faites « Ajouter à un canton », balayer sur toute sa longueur avec le clic gauche de la souris, les contacts, les flèches, les feux, dans le cas des cantons en courbe et faites « Ajouter à un canton », balayez une autre fois et ajoutez au canton tant que celui-ci reste en surbrillance orange et continuez de faire « Ajouter à un canton ».

Sélectionnez un autre canton et répétez l’opération pour chacun d’entre eux.

Nommez vos contacts

Armez-vous de patience, car chaque accessoire devra porter un nom

 

On va commencer par les contacts, faites un double clic sur un premier contact, commencez par lui donner un nom cohérent par rapport à son emplacement (à votre guise), vous pouvez lui donner une description mais ce n’est pas obligatoire.

Fiez-vous à votre câblage de la rétrosignalisation et indiquez son adresse.

(Ex : physiquement, le contact est sur la sortie 3 du module rétro n°2 sur la chaine, son adresse est 3.2 ou 10 suivant votre façon de faire vos plans, le logiciel configurera automatiquement en 3.2 si vous tapez 10).

Plus d'infos sur les articles de configuration ci-dessous :

Câbler et régler un module RM-GB-8-N LDT (Rétro-signalisation)

HSI-USB LDT - Retrouvez vos adresses de contacts sur iTrain

Répétez l’opération pour chaque contact.

Nommez vos feux

Même si vous n’en avez pas physiquement, il faudra les nommer.

 

Si par contre vous avez la chance de posséder tous vos feux avec des décodeurs pour la signalisation, n’oubliez pas d’indiquer l’adresse, le réseau en serait encore plus vivant.

Nous aurons un tutoriel consacré aux feux par la suite.

Nommez vos aiguilles

Tout a son importance dans iTrain et son fonctionnement

 

Ici, on nomme chaque aiguilles que vous pouvez abréger avec une description optionnelle pour plus d’indication.

Mettez l’adresse du moteur que vous avez certainement déjà programmé avec votre centrale, sachez que si vous ne l’aviez pas encore fait, vous pourrez le programmer par la suite directement sur iTrain sans passer par la centrale.

À bientôt pour la suite !

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Informatique iTrain
commenter cet article
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 06:00

Dans cet article, on aborde la 2ème phase, tracer son réseau.

Allez dans le menu édition et choisissez « Schéma des voies » pour ouvrir l’interface

 

Voici un réseau « exemple » que nous allons utiliser pour ce tuto, vous avez tous les accessoires sur le menu de droite, choisissez un emplacement sur le plan quadrillé et allez chercher votre type de voie que vous pouvez pivoter avec les flèches.

Petite astuce lorsque vous installer une grande ligne droite, faites un clic gauche à une extrémité du plan et restez appuyé en balayant la longueur désirée, faites ensuite un double clic sur la portion droite, idem pour des voies parallèles en balayant un rectangle (ex : le triage).

Le sens des voies

Il faut maintenant utiliser la voie équipée d’une flèche (4ème en partant du haut)

 

De cette manière nous saurons si le train roule dans le bon sens, ici nous prenons l’exemple d’un réseau à double voie à sens unique.

Les cantons

Sur votre réseau, les cantons sont situés entre les aiguilles, celles-ci ne font « jamais » parties d’un canton.

 

L’idéal est qu’un canton mesure sur votre réseau la longueur de votre convoi le plus long, 3 mètres un est excellent compromis, mais parfois il peut faire que 2 mètres.

Pour les voies principales et afin de fluidifier la circulation, entendez par là entre les gares, on prévoit 2 cantons entre 2.50 m et 3 m voir plus.

Tout ceci devra bien évidemment être réalisé physiquement sur votre réseau avec les coupures pour chaque contact.

Placez les feux

Il n’est pas essentiel qu’ils existent physiquement sur votre réseau mais très utile sur iTrain.

 

Ici, comme nous sommes sur un plan de double voies à sens unique, les feux sont placés à la fin de chaque canton avec le feu rouge vers le bas, son sens est important.

Pour le cas d’une voie à double sens (voie unique par exemple), il y aura un feu à chaque extrémité du canton toujours placé dans le bon sens.

Placez les contacts de rétro

Point essentiel pour indiquer au logiciel où se trouve le train, en règle général on place un contact en entrée de canton qui sera la zone de ralentissement et un autre en fin de canton qui sera la zone d’arrêt.

 

Physiquement sur le réseau, on prévoit dans l’idéal une longueur isolée de 60 cm à l’entrée du canton et une autre de la même longueur à la sortie prévoyant ainsi l’inertie des locomotives avant l’arrêt complet.

(voir le tuto « câbler et régler la rétrosignalisation »)

Orientez votre plan

Il sera plus facile pour vous de donner des noms pour les voies et les accessoires si vous indiquiez quelques infos comme Nord, Sud, etc…

 

Pensez également à des noms pour vos gares et les voies

À bientôt pour la suite, la zone des cantons et leurs contenus.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Informatique iTrain
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 11:21

Prélude - Premier article tuto "iTrain"

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’utilisation du fabuleux logiciel « iTrain » avec un réseau « exemple » aux réglages de base minimum d’après notre propre expérience sur le réseau du club.

Ici, nous irons à l’essentiel, au plus simple pour un premier fonctionnement, bien que le mode d’emploi soit déjà bien complet, il s’adresse surtout à des utilisateurs déjà « biens » avertis mais reste très utile pour peaufiner les réglages, vous avez donc compris qu’on s’adresse à une première prise en main pour des passionnés pas forcément au top niveau informatique et qui aimerait voir évoluer tous leurs trains en automatique offrant une superbe animation sur le réseau, car le but est bien là, faire circuler un maximum de ses convois en y prenant un réel plaisir, sinon ça n’aurait aucun intérêt, autant rester sur de la commande manuelle.

« Une animation réaliste et ludique grâce à l’ordinateur, un autre plaisir »

Commençons donc par identifier le nécessaire entre la centrale et l’ordinateur, nous nous référons à notre propre matériel adaptable avec d’autres pour le principe dont voici la liste :

  1. Une centrale ECoS noir & blanc (gérant les trains et les accessoires)
  2. Un module HSI–USB de chez LDT (gérant la rétro signalisation)
  3. Modules RM-GB-8-N de chez LDT pour la rétro signalisation
  4. Modules S-DEC-4-DC de chez LDT pour les aiguilles avec moteur faible consommation (Peco vert par exemple)
  5. Un routeur wifi TP-LINK model TL-WR841N
  6. Un ordinateur équipé Windows 10 (également compatible sur MAC)
  7. Le logiciel iTrain licence PRO Version 3.3.7

À noter que le HSI-USB n'est pas obligatoire mais recommandé pour les grands réseaux afin de soulager l'ECoS qui a sa sortie S88, idem pour le routeur où vous pouvez câbler directement sur le PC (avec un câble "croisé") mais très utile pour du multiposte ou du contrôle avec des smartphones.

 

L’éditeur d’interface

Après avoir soigneusement câblé tous vos accessoires :

  • La centrale réglée en IP fixe 192.168.1.14 avec le câble réseau sur le routeur
  • Le routeur wifi avec un câble réseau sur l’ordinateur ayant en général pour adresse 192.168.1.1 qui est la passerelle et dont nous avons retiré la clé de sécurité wifi
  • Le module HSI USB sur l’ordinateur en ayant pris soin d’avoir installé son pilote fourni
  • Les modules de rétro RM-GB-8-N sur le HSI USB en utilisant les 3 sorties avec de préférence du câble réseau
  • Les modules d’accessoires S-DEC-4-DC

(Retrouvez tous ces réglages dans les différents menu « Tutoriel » du blog).

http://romilly-trains.over-blog.com/pages/TUTOS_DIGITAL-5216250.html

Il est temps d’ouvrir le logiciel et d’aller dans « édition » & « interface ».

  • Choisissez votre centrale dans Interface, ici l’ECoS
  • Cochez en type de contrôle « véhicules » & « Accessoires » (pour notre cas, sinon cochez également « Rétrosignalisations »)
  • Mettre l’adresse de votre centrale dans « IP adresse », ici 192.168.1.14
  • Cliquez droit sur l’onglet en bas « 1 : ECoS ESU », puis ajouter pour le HSI USB (dispo uniquement sur la version PRO)

 

  • Dans « Interface », choisir le HSI-S88 USB
  • Assurez-vous que le type de contrôle « Rétrosignalisations » est bien coché.
  • Précisez le nombre de modules RM-GB-8-N branchés sur chaque sortie de votre HSI, important pour retrouver les adresses des contacts
  • Maintenant, appuyer sur le bouton « Connectez » en haut et si vos réglages sont bien fait, vous le constaterez en bas à droite du logiciel, tout sera au vert. Et si comme nous, vous avez l’ECoS, toutes les locos enregistrées sur celle-ci apparaitront.

Menu Préférences

Point essentiel pour les modules de rétro branchés sur le HSI-USB, il est nécessaire d’aller dans « édition » & « Préférences », choisir l’onglet « Interface » et régler la capacité des modules de rétro signalisations sur « 8 ». Important pour retrouver toutes les adresses de contacts.

Faites « Ok ».

Vous pouvez maintenant vérifier le bon fonctionnement en cliquant sur « connecter » en haut au milieu du logiciel « iTrain », des barres de progression de connections apparaissent en bas à droite et tout sera au vert une fois le contact établi.

Si vous aviez déjà enregistré des locos dans votre ECoS, elles vont toutes se synchroniser et apparaitre dans votre liste, dès maintenant vous pouvez déjà les commander en manuel sur iTrain à partir des pupitres de commande sans avoir encore tracé votre TCO.

À bientôt pour la suite, le traçage du réseau.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Informatique iTrain
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 13:43

Retrouvez vos adresses de contacts avec le HSI-USB LDT

Dans cet article, nous allons vous faire partager notre propre expérience vécue au club en souhaitant vous aider si vous vous lanciez dans l'aventure.

Après avoir câblé et configuré votre module HSI-USB , il s’agit maintenant de savoir comment retrouver nos adresses de contacts « physiques ».

Menu Préférences

Dans le menu « préférences », on a indiqué que nos modules avaient 8 sorties.

 

Dans ce cas, sur la sortie gauche du HSI, il est simple de retrouver ses adresses de contacts via la chaîne suivante.

 

De même que dans l’éditeur d’interface, nous avons réglé les sorties du HSI-USB en indiquant le nombre de modules RM-GB-8 câblés sur le réseau.

Menu Editeur interface

 

Et là nous avons essuyé les plâtres au club car ceci n’est expliqué nulle part sur le mode d’emploi iTrain, comment retrouver les adresses de nos contacts sur les sorties du milieu et de droite.

Avec de la persévérance, nous avons conclu que le HSI-USB considère par défaut que chaque module S88 possède 16 sorties, ce qui influe fortement sur l’adresse de départ du milieu et de la droite.

Donc, en clair, si vous aviez indiquez 3 modules S88 à 8 sorties sur la gauche, le HSI comptera 3 modules S88 à « 16 » sorties.

Voici donc les adresses de la sortie du milieu

 

Des groupes plutôt que des modules

 

Pour simplifier la compréhension des différents réglages, nous appellerons « Groupe » le nombre de S88 sur la ligne gauche, la ligne centrale et la ligne droite dans ‘iTrain », en sachant qu’un groupe est composé de 2 modules de rétro signalisation RM-GB-8-N.

Voyez le schéma final ci-dessous

 

Vous pouvez désormais indiquer vos adresses de contacts sur votre schéma des voies dans le logiciel iTrain et ainsi faire le test avec une machine ou un wagon consommateur de courant, la voie sur votre schéma s'illuminera avec le contact en rouge vif.

 

Testez tout votre réseau en faisant circuler votre machine sur tous les contacts.

À bientôt pour vous faire partager notre expérience avec le logiciel "iTrain" sous forme d'articles tutoriels !

Repost 0