Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 07:00

Nous avons vu les différents feux rouges, jaunes et verts, ainsi que le carré violet et le feu blanc, voyons maintenant ce qui peut s'ajouter à cela. Bien sur, tout ceci n'est qu'un résumé de ce qu'on peut rencontrer dans la réalité, dont on se contentera en modélisme.

 

LES FEUX DE DIRECTIONS:

Ils s'ajoutent au dessus des feux, et indique au train sur la direction qu'il prend, voici comment.

http://ddata.over-blog.com/3/57/39/29/Signalisation/ttid9.gif Ils sont composés au minimum de 2 feux blancs (pour 2 directions possibles), celui-ci indique 3 directions, et peuvent être composés d'autant de feux qu'il y a de directions.


2 directions

 

Voici un feu que l'on trouve entre-autre chez "Disque Rouge" en HO avec indicateur de directions.

 

Direction sur ralenti

 

Ils peuvent également s'ajouter sur un feu avec ralentissement ou rappel de ralentissement comme celui-ci

 

 

Le principe: le 1er feu blanc en partant de la gauche est allumé indique au train qu'il va vers la 1ère direction en partant de la gauche, les 2 premiers feux blancs en partant toujours de la gauche sont allumés indique au train qu'il va vers la 2ème direction en partant de la gauche, etc...

Voici comment ça fonctionne avec un schéma

Direction-A.jpgNous avons 3 directions nommées A. B et C, le premier feu blanc en partant de la gauche est allumé, il indique au train qu'il se dirige vers A.

 

Direction B

Les deux premiers feux blancs en partant de la gauche sont allumés, il indique au train qu'il se dirige vers B.

 

Direction-C.jpgLes 3 feux blancs sont allumés, il indique au train qu'il se dirige vers la dernière possibilité en partant de la gauche, c'est à dire C.

 

LES CANTONS:

Si vous vous lancez dans l'aventure du principe de cantonnement sur votre réseau, très pratique pour que les trains ne se rattrapent pas, chaque canton aura une zone d'arrêt devant le feu suivant le procédé utilisé (Coupure de rail réactivé par un relais ou rétrosignalisation DCC), la longueur moyenne d'un canton en HO mesure 3 mètres (voir plus si vous aimez les très grands convois) voici un schéma de principe très simple:

Canton.JPGLa CC 72000 est sur le canton 4 et, par un procédé de contact, a mis le feu au rouge (protégeant le canton 4), de sorte à que si un train arrive sur le canton 3 soit arrêté, elle a également mis le feu jaune (protégeant le canton 3) pour avertir que le canton suivant est occupé. La BB 63000 peut encore avancer jusqu'au canton 3, ou elle sera arrêtée (Dans la réalité, elle marque un temps d'arrêt et peut repartir en marche à vue).

 

Canton-avec-protect-aiguille-1.jpg

 Voici une combinaison, avec principe de cantonnement et protection d'aiguille, la CC 72000 occupe le canton 3, le feu est donc mis au rouge pour protéger ce canton, et celui du canton précédent est jaune afin de prévenir la BB 63000. La CC 72000 est devant un feu jaune, afin de prévenir que le canton suivant est au carré, protégeant l'aiguille qui est orienté pour faire passer la CC 6500 qui est devant un ralentissement 30, l'autorisant à passer mais l'avertissant qu'elle va franchir une aiguille déviée.

 

Fin de l'article.

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 07:00

Dans le précédent article, nous avons parlé des feux que l'on pouvait rencontrer, essayons de voir maintenant dans quelles conditions.

Nous avons déjà vu le "2 feux", principalement utilisé sur les voies de manoeuvre, disposant d'un butoir.

Mais avant de parler dans quelles conditions on les rencontre, voyons tout d'abord les feux rouges et jaunes.

 

LE FEU ROUGE

Le rouge fixe

Rouge-fixe-3.gifAppelé aussi "Sémaphore",et pour simplifier, Il se comporte comme un "STOP" dans le code de la route, le mécanicien doit marquer l'arrêt mais peut repartir en marche à vue (Max 30 km/h) dans le cas d'un B.A.L. (Les grandes lignes avec cantons. On reparlera de cette dénomination plus tard, car il n'a pas la même signification pour d'autres types de lignes)

 

 

Le rouge glignotant

Rouge-clign-3.gifCelui-ci, c'est comme un "Cédez le passage" dans le code de la route, l'arrêt n'est pas obligatoire mais le mécanicien ne doit pas dépasser la vitesse de 15 km/h, il est utilisé dans les gares ou le train ne s'arrête pas ou pour annoncer un carré à distance réduite. Aussi dans certaines rampes ou des trains lourd de FRET ne pourrait plus repartir. Indique aussi au mécanicien qu'il va se mettre en tête d'une rame dans un EP (Embranchement Particulier). 

 

Le carré

Carre-rouge.gifC'est l'arrêt obligatoire devant le signal, il n'est pas du tout franchissable, et sert principalement à la protection des aiguillages, ou éventuellement d'un autre danger comme des chutes de pierre, une zone de caténaire (Fin de la caténaire par exemple). Il peut "exceptionnellement" être franchi sur ordre de l'aiguilleur.

 

 

LE FEU JAUNE

Le jaune fixe

Jaune-3.gifC'est l'avertissement, le mécanicien est tenu de pouvoir s'arrêter avant le signal suivant ou de respecter un rouge clignotant. Il peut aussi annoncer un panneau éteint. En général, il annonce que le prochain feu sera rouge et c'est ce qu'on retiendra en HO.

 

 

Le jaune clignotant

Jaune-3-clign.gifUtilisé lorsque la distance entre l'avertissement suivant et le carré qui les sépare est très réduite (Canton court). Le mécanicien doit être en mesure de pouvoir s'arrêter avant le signal suivant.

 

 

2 jaunes horizontaux fixes

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Ralenti-Pegase-30.gifC'est le "Ralentissement 30", il se place avant un franchissement d'aiguillages, et le mécanicien doit ralentir à 30km/h avant cette zone. Par exemple avant un aiguillage dévié prise en pointe.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle "Pégase" en HO.

 

 

 

2 jaunes verticaux fixes

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Rappel-DR-30.gif

C'est le "Rappel de ralentissement 30", il se place après le "Ralentissement 30", et comme son nom l'indique, rappelle au mécanicien de ralentir à 30 km/h. Il est juste devant l'aiguillage.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle 'Disque Rouge" en HO.

 

 

 

 

2 jaunes horizontaux clignotants

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Ralenti-Pegase-60.gif C'est le "Ralentissement 60", il se place avant un franchissement d'aiguillages, et le mécanicien doit ralentir à 60km/h avant cette zone. Par exemple avant un aiguillage dévié prise en pointe.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle "Pégase" en HO.

 

 

2 jaunes verticaux clignotants

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/Rappel-DR-60.gif

 

C'est le "Rappel de ralentissement 60", il se place après le "Ralentissement 60", et comme son nom l'indique, rappelle au mécanicien de ralentir à 60 km/h. Il est juste devant l'aiguillage.

Il peut être combiné avec d'autres signaux. La cible est un modèle 'Disque Rouge" en HO.

 

 

Récapitulons et voyons principalement ce que nous pouvons rencontrer comme type de feux, et dans quelles conditions, hormis les ralentissements que nous venons de voir.

 

LE 3 FEUX

3 feux animéLe 3 feux, utilisé pour faire du cantonnement sur les lignes principales en B.A.L (Bloc Automatique Lumineux), pour éviter que les trains se rattrapent, très utile lorsque vous faites circuler plus d'un train sur une même ligne, d'ailleurs il est accompagné d'un "F".

 

plaq11

Le panneau installé juste en dessous du 3 feux sur le mât, et qui indique au mécanicien qu'il a affaire à un sémaphore de type "B.A.L"

 

 

LE 4 FEUX

Pegase-anime.gif

Le 4 feux, est un signal de protection et non franchissable, comme une zone de sectionnement par un croisement, un aiguillage, voir même un danger quelconque (Chute de pierre, zone de manoeuvre, sectionnement électrique, etc...) Il est accompagné du panneau "Nf".

 

plaq10.gif

Le panneau installé juste en dessous du 4 feux sur le mât, et qui indique au mécanicien qu'il s'agit d'un feu non franchissable

 

LE 5 FEUX

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/5-feux-anime.gifOn le trouve dans les gares par exemple, même principe que le "4 feux", mais avec un feu blanc supplémentaire, qui autorise le départ en manoeuvre, il est aussi accompagné du panneau "Nf". Celui-ci est un modèle "Disque Rouge" en HO

 

 

Ceci est un résumé, que l'on peut retrouver dans le modélisme ferroviaire et que l'on utilisera fréquemment, car il y a encore plus de complexité, comme par exemple, mais que ce passe t'il si un des feux rouge des 4 feux au carré est grillé ? On croit que c'est un rouge franchissable ! Et bien non, il y a l'oeilleton, on verra ça dans un prochain article.

 

Avec tout ça, cela fait plusieurs fois que nous parlons du système B.A.L, mais alors, qu'est ce que le B.A.L ?

En fait, c'est l'un des 3 block système utilisé pour la signalisation

 

LES BLOCKS

plaq8.gifB.M. - Le Block manuel

Il est utilisé sur des lignes très peu fréquentées, il n'y a pas beaucoup de signaux et l'exploitation se fait manuellement, c'est le plus économique, en HO par exemple, on ne fera circuler qu'un seul train. Le panneau BM est installé sur le mât. Attention, dans ce type de block, le feu rouge "sémaphore" n'est pas franchissable.

plaq9B.A.P.R. - Le Block automatique à permissivité restreinte

Il est utilisé sur des lignes à trafic moyen, un peu plus sécurisé que le B.M., il a des cantons très long et donc pas beaucoup de signalisation et reste économique. Attention, dans ce type de block, le feu rouge "sémaphore" n'est pas franchissable. En HO, et pour un réseau moyen avec 30 mètres de longueur de voie pour une ligne, on fera circuler 2 trains par exemple. Le panneau PR est installé sur le mât.

plaq11B.A.L. - Le Block automatique lumineux

C'est celui qu'on utilisera le plus sur nos réseaux à double voies principales, il est utilisé pour permettre un débit maximum de trafic, il autorise un espace réduit entre les trains et c'est le meilleur système pour régler la circulation, mais aussi le plus cher, que ce soit dans la réalité ou dans le HO dont le canton protégé fera la longueur de votre plus grand train avec de la marge, vous pouvez mettre autant de trains que de cantons. Le panneau F est installé sur le mât.

 

"Oui, mais alors, c'est quoi un canton ?"

C'est une longueur de voie protégée par un feu permettant la circulation, le ralentissement ou l'arrêt du train, on verra ça de plus près avec des schémas. En HO, c'est une longueur de voie aussi grande que le plus grand de vos trains, à bien prévoir à l'avance.

 

Fin de cet article, sur le prochain, on verra les feux de directions, on mettera les feux que nous venons d'apprendre en situation avec des schémas, plus d'autres choses encore...

 

"Merci à Gaetan pour avoir contribué à la réalisation de cet article"

 

A suivre....

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 07:00

Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver parmi toute la complexité de la signalisation SNCF, dans cette article nous allons essayer de parler de l'essentiel qui font vivre nos réseaux et les rend le plus réaliste possible.

 

Pour commencer, voyons ce que nous pouvons rencontrer et trouver dans le commerce, du côté du modélisme ferroviaire HO, par exemple, au club AMFR, nous utilisons principalement la marque "Disque Rouge" et "Pegase Informatique".

 

LES DIFFERENTS FEUX RENCONTRES (Hors directions)

Sur des mâts ou des potences                                                   

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible0.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible1.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4.gif                       

 

 

 

  Au sol

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible0.gif

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible5.gif

 

 

 

LE PANNEAU SIMPLE


http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal2.gif

C'est le plus connu et le plus simple longtemps reproduit par JOUEF, et le seul que nous avions à l'époque.

C'est toujours la même disposition pour les principaux feux, le vert pour voie libre, le jaune pour l'avertissement et le rouge pour l'arrêt avant le feu.


LES FEUX DE MANOEUVRE


tcible5tcible0On les trouve au sol ou sur un mât pour le vertical, essentiellement positionnés sur les voies de manoeuvre, comme son nom l'indique, disposant d'un butoir, dont les feux sont blanc et violet

 

Le feu blanc fixe

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal14.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal17.gifautorise la marche en manoeuvre, et si la voie donne accès à une voie principale, le mécanicien doit éffectuer la marche à vue (30 km/h)

 

Le feu blanc clignotant

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal15Bis.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal18Bis.gifSimilaire au feu blanc fixe, mais indique au mécanicien qu'il se dirige vers une section courte, comme une voie tiroir, par exemple, mais ne peut en aucun cas se diriger vers une voie principale.

 

Le feu violet

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal16.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal19.gifSimilaire au feu rouge qui demande au mécanicien de s'arrêter avant le feu, mais que l'on rencontre que sur les voies de manoeuvre. 

 

 

LE FEU VERT


Vert fixe - Voie libre

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal4Vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3vert.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4vert.gif 

Voie libre, et le mécanicien peut rouler en marche normale si rien ne s'y oppose.

 

 

Vert clignotant

http://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/signal7Bis.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible2-Vert-clign.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible3-Vert-Clign.gifhttp://idata.over-blog.com/3/57/39/29/La-signalisation/tcible4-Vert-Clign.gifC'est surtout pour les lignes à grande vitesse (200 km/h), il demande au mécanicien de réduire sa vitesse à 160 km/h le plus tôt possible, avant le prochain signal.

 

 

 

Voilà pour cette première partie, la prochaine fois, on parlera des feux rouges et jaunes, ce qui expliquera la particularité de certaines formes de cibles.

Je me suis documenté pour écrire cet article, et si il y avait des erreurs, n'hésitez pas à me le faire savoir.

 

A suivre....

Repost 0
Published by ROMILLY-TRAINS - dans Les signaux SNCF
commenter cet article